Les questions de sécurité et laser des définitions

Les laser pointeur boutique sont aujourd’hui, généralement des appareils de classe IIIA (1-5 mW) tels que définis par les normes ANSI Z136.1. Les lasers de classe IIIA sont des lasers de puissance modérée qui pourraient être dangereux même s’ils sont visualisés pendant un temps très court. Jusqu’en 1993, la plupart des pointeurs étaient de classe II (La FDA inclurait des pointeurs laser sous la définition d’un produit laser de démonstration qui est inclus dans la norme fédérale américaine de performance des produits laser: 21 CFR Part 1040.11 dans les définitions de produits laser à usage spécifique.

Produits laser de démonstration: Chaque produit laser de démonstration doit satisfaire à toutes les exigences applicables du 1040.10 pour un produit laser de classe I, IIa, II ou IIIa et ne doit pas permettre un accès humain au rayonnement laser dépassant les limites d’émission accessibles de classe I Et, le cas échéant, la classe IIa, la classe II ou la classe IIIa.

Par conséquent, selon cette définition, les pointeurs laser sont techniquement limités à une classe IIIa (5 mW) sorties. La spécification détaillée d’un pointeur laser 5mW est donnée à l’annexe B.

Préoccupations pour l’œil: brûlures de la rétine

Le point final de diverses études a déterminé le plus faible niveau d’exposition oculaire au laser nécessaire pour provoquer une lésion rétinienne «minimale» («brûlure») à l’aide d’un ophtalmoscope pour voir les effets des dommages. Les expositions maximales admissibles (MPE) ont été établies à la fin des années 1970 par le Comité Z136 de l’American National Standards Institute (ANSI) «environ un facteur dix» en dessous du seuil de dommage oculaire. Il convient de souligner qu’il est peu probable qu’une brûlure de la rétine provienne d’une exposition au pointeur laser brûlant. Récemment, un groupe de scientifiques et de médecins distingués a averti que les dommages causés par la lumière étaient souvent attribués à tort aux problèmes visuels d’un patient alors qu’en réalité, d’autres causes étaient fréquemment une cause plus probable.

Le danger potentiel majeur de pointeurs est limité aux yeux non protégés des individus qui regardent le faisceau direct émis par le laser depuis aucun risque de peau existe habituellement. La réaction d’aversion naturelle ou le réflexe clignotant (~ 0,25 sec.) De l’œil à partir de la gant lumineux brillante limite normalement l’exposition à un niveau sécuritaire pour ces dispositifs.

La norme ANSI Z136.1 base le MPE «clignotant» sur une exposition sur une exposition de 0,25 seconde. Cela donne un MPE de 2,5 mW / cm2. Lorsque cette irradiance est étalée sur une ouverture de pupille de “cas le plus défavorable” (0,4 cm2), la puissance totale entrant dans l’oeil peut alors être calculée comme suit: Puissance = (2,5 mW / cm2) x (0,4 cm2) = 1,0 mW. Cela suggère que les dispositifs de type pointeur laser pourraient être limités à une sortie de 1 mW (Classe II).

Dans certains environnements peu éclairés, et à certaines longueurs d’onde, une puissance de pointage de 1 mW est peut-être une option, mais dans les pièces avec un niveau de lumière ambiante élevé et si le fonctionnement est à la longueur d’onde de 670 nm, 1 mW est juste marginal pour la visibilité et, Par conséquent, 3-5 mW est généralement nécessaire pour une meilleure visibilité. Notez que si l’exposition est portée à un maximum de 5 mW (classe IIIA), un filtre oculaire de densité optique de 0,7 serait nécessaire pour la protection en cas d’exposition intra-faisceau de 0,25 seconde. Cela suggère que la prudence est nécessaire lorsque le pointeur émet près du niveau de puissance de 5 mW!

pointeur laser point vert 200mw brillant

Les pointeurs à 670 nm émettent un “rouge foncé” – et nécessitent de 3 à 5 mW (classe IIIA) pour être “visibles”

Les pointeurs à 635 nm émettent un «orange plus lumineux» – et ne demandent que d’environ 1 mW (classe II) pour être «visibles»

Quelques nouveaux «pointeurs» sont des lasers Nd: YAG à double diode pompée par diode qui émettent à 532 nm et émettent dans la plage de puissance de 5 mW ET PLUS HAUT! Notez que la réponse de l’œil est beaucoup plus élevée à cette longueur d’onde.

Certains peuvent affirmer que les pointeurs laser bleu 10000mW plus récemment achetés ne posent pas autant d’un risque professionnel ou de consommation que les pointeurs laser plus tôt parce que la longueur d’onde a été décalé de l’original “670 nm (rouge foncé) à la” nouvelle “635 nm («Orange» brillant). Dans ce cas, les pointeurs plus anciens de 670 nm émettent généralement une puissance radiante allant de 3 à 5 mW (classe IIIA), tandis que les nouveaux pointeurs 635 nm émettent souvent moins de 1,0 mW (classe II) et sont perçus comme «plus lumineux». Il est conclu que les pointeurs de 635 nm ne sera pas une préoccupation aussi grande si l’on est pointé à quelqu’un d’oeil en raison de la puissance inférieure.

http://www.tennis-motion-connect.com/blogs/post/18491

http://sourire.blogponsel.net/d-veloppement-et-effets-de-laser.html

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *